SCROLL

son histoire

Le Lieu

Installées à la croisée des quartiers de Bacalan, les Vivres de la Marine forment un ensemble architectural du 18ème siècle classé aux monuments historiques. Le projet des VIVRES DE L’ART s’inscrit dans la dynamique de re-valorisation du quartier et de son patrimoine, faisant de la restauration des lieux un objectif essentiel.

Cette restauration est portée par un projet architectural doublement exemplaire : d’une part, c’est la sauvegarde d’un patrimoine historique témoin du passé, mais aussi la mise en avant d’une architecture et de techniques contemporaines qui tiennent compte des impératifs environnementaux.

L’association s’appuie sur le soutien d’organismes institutionnels via des subventions, des partenaires privés, du mécénat, et le recours à des emprunts financés par les différentes actions de l’association (ventes d’oeuvres, organisations de soirées et d’événements, dons des adhérents …).

« Les Vivres de l’art – Le domaine du possible » est un projet artistique global organisé autour de l’atelier de Jean-François BUISSON, et implanté dans les anciens abattoirs des Vivres de la Marine.

À la fois projet de réhabilitation d’un patrimoine historique, et pôle artistique tourné vers la création actuelle, le lieu regroupe des ateliers d’artistes, une galerie, une place publique ré-aménagée en « Open B’Art » pour consommer librement sans modération de l’art, et un jardin partagé.

Si les créations ne sont pas vues, discutées, achetées un minimum, l’artiste ne peut survivre. L’association a pour but de favoriser la mise en réseau d’artistes, mais aussi de provoquer la rencontre avec les publics à travers une programmation culturelle éclectique et atypique, dans une dynamique d’ouverture et de partage.

Autant d’artistes que de créations toujours renouvelées :

UN LIEU QUI OEUVRE POUR L’ART, QUI VIT DE L’ART.

Le jardin partagé des Vivres de l’Art, nommé « LE JARDIN SECRET », s’accorde sur le fonctionnement des jardins partagés de la ville de Bordeaux. Sa vocation est de participer à la création de liens sociaux entre les habitants et à l’animation du quartier, ainsi qu’à la biodiversité et à la trame verte de la ville. Nous avons créé des jardinières géantes en forme de lettres qui écrivent LES VIVRES au sol et ART sur les toits, offrant ainsi une lisibilité sur google Maps. Il n’est pas exclusivement réservé aux habitants du quartier, et sa production est partagée à l’occasion de repas du groupe ou offerte lors de manifestations aux Vivres de l’Art. Une jardinière va être installée sur la place à l’extérieur du jardin pour offrir des légumes à ceux qui en ont besoin.

LE JARDIN SECRET DES VIVRES DE L’ART se situe derrière le mur au fond de la place, accessible par une petite porte, autour de deux maisons dont la brasserie collaborative P.I.P. (pression imparfaitement parfaite.

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 17h

VIDEO

LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART /

LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART / LES VIVRES DE L'ART /

Les vivres de l'art

L'Équipe

Développement, Relations Publiques, Médiation

rien n'est impossible, alors faisons-le

Sonia

Événementiel (prod/régie) et Communication

" fais de ta vie une passion "

Maxime (Maxel)

Fondateur

« Le domaine du possible »

Jean-François